Fig. 5 Evolution de l’utilisation de l’indium dans l’industrie (Polinares, 2012)

3. Utilisation

Les industries de hautes technologies sont largement consommatrices d’indium. Les principales utilisations répertoriées dans les TIC sont les suivantes [[Bihouix P., de Guillebon B. (2010). Quel futur pour les métaux ? Raréfaction des métaux : un nouveau défi pour la société. EDP Sciences]] :

  • Diodes électroluminescentes (DEL), diodes laser et photodiodes pour les communications par fibres optiques (phosphure d’indium, InP)
  • Écrans LCD où l’oxyde d’indium-étain (ITO, indium-tin oxyde) sert d’électrode transparente dans les écrans à cristaux liquide (LCD). Cette couche ITO constitue la couche métallique conductrice et transparente nécessaire aux écrans des ordinateurs, tablettes, téléphones… Elle est composée de 90% de In2O3 et 10% de SnO2 [[Öko-Institut e.V. (2012). Recycling critical raw materials from waste electronic equipment. Commissioned by the North Rhine-Westphalia State Agency for Nature, Environment and Consumer Protection]]. L’explosion de ce marché a été à l’origine de grandes tensions sur le marché de l’indium (70% de la consommation d’indium en 2003 [[(BRGM, 2003). http://www.mineralinfo.org/Substance/Indium/In.pdf]] qui passe à 90% en 2009 [3]). L’indium étant un sous-produit d’autres métaux (principalement le zinc), il ne faut pas attendre une augmentation de la production d’indium natif pour répondre à cette demande en hausse. Tant que la demande sur les métaux principaux (zinc, plomb) dont le minerai contiendrait de l’indium n’augmente pas, il n’y a aucune chance que la production d’indium natif croisse.

L’utilisation de l’indium a été fortement contrainte par l’apparition des écrans à cristaux liquides (LCD) en 2003. A partir de cette période, l’oxyde d’indium et l’étain ont été largement utilisés dans la couche ITO des équipements électroniques. La figure 5 montre cette évolution entre 1994 et 2009 [[Polinares (2012). Working paper n°39, fact sheet :Indium. EU Policy on Natural Resources]].

Fig. 5 Evolution de l’utilisation de l’indium dans l’industrie (Polinares, 2012)


production | fabrication | utilisation | environnement| social | recyclage | substitution | perspectives