Aide pour évaluer le critère n°2 du référentiel défini par l’HCERES pour les évaluations des unités de recherche

Version 1.1 02 Avril 2019 [A noter que ce document est suceptible d’être mis à jour régulièrement en fonction de nouvelles données disponibles]

Contact : contact@ecoinfo.cnrs.fr

L’HCERES demande dorénavant aux unités de recherche de décliner les mesures prises  pour réduire leur impact environnemental. Cette page donne un certain nombre d’éléments qui pourront être utilisés par les unités.

Extrait :

Critère 2 : organisation et vie de l’unité (extrait de la page 8 du référentiel HCERES)
Ce critère doit permettre d’apprécier le mode de fonctionnement de l’entité dans le périmètre de ses responsabilités  …  Il  met  aussi  l’accent  sur  cinq  sujets  qui  ont  pris  récemment  un  nouveau  relief  et  dont  les  unités  de
recherche  sont  censées  se  saisir  :  … *le  développement durable* …

Afin d’éviter que chacun ne s’interroge de façon isolée, le GDS EcoInfo (CNRS) vous propose à cette occasion quelques informations et idées d’indicateurs pour vous aider à formaliser ce que vous faites déjà et ce que vous pourriez mettre en œuvre. Les postes les plus impactants sont évidemment variables en fonction du type de recherche mis en œuvre dans l’unité. Les principaux impacts à prendre en compte dans le cadre professionnel sont (en dehors des trajets domicile-travail) :

  • Les missions (notamment en avion) [en moyenne 0,03508 kg CO2 émis / km parcouru en train contre 0,2507 kg CO2 / km parcouru en avion[1], soit un surcoût de 614%] d’où la recommandation d’utiliser des visio-conférences à la place de l’avion et de privilégier tant que faire se peut des réunions « locales » ;
  • Les expérimentations (gros instruments, y compris moyens de calculs) ;
  • L’ensemble des équipements informatiques (terminaux, réseaux, serveurs, imprimantes) et consommables associés.

Nous nous focaliserons dans ce document sur les aspects numériques. Vous trouverez ci-dessous :

  • Quelques informations sur les impacts du numérique
  • Une liste de questions que nous vous suggérons pour auto-évaluer votre démarche de réduction des impacts environnementaux du numérique
  • Un ensemble de bonnes pratiques (avec des propositions d’indicateurs)
  1. Quelques informations sur les impacts du numérique

Les impacts environnementaux des technologies numériques sont essentiellement de trois types :

  • émissions de gaz à effet de serre (essentiellement à cause de l’énergie qui est utilisée par les phases de fabrication et d’utilisation des équipements)
  • pollutions des eaux, des sols et de l’air (pendant les phases d’extraction des métaux, de fabrication des équipements, puis de traitement des déchets)
  • et épuisement de ressources non renouvelables (métalliques ou ressources nécessaires à la génération d’énergie).

A l’échelle d’une structure qui utilise des moyens numériques, il est possible et important d’agir sur les trois volets :

  1. Le principal levier pour réduire les émissions de gaz à effet de serre liées à l’usage de ces technologies est d’augmenter significativement la durée de vie des équipements parce que sur l’ensemble du cycle de vie d’un équipement terminal utilisé en France, c’est la phase de fabrication qui est la plus impactante (gaz à effet de serre, épuisement des ressources non renouvelables et pollution).

A titre d’exemples, le tableau ci-dessous donne pour un ordinateur portable, un ordinateur fixe, un écran  et un serveur les émissions de GES (en kg eq CO2) pour les phases de fabrication, de transport et d’utilisation pendant une année.

Tableau 1 : GES en kg eq CO2 (base GES émis par la consommation électrique en France : 0,112 kg eq CO2/kwh – donnée simapro fev 2019)

ObjetFabrication

(en kg eq CO2)

Transport

(en kg eq CO2)

Usage (1 an, 8h/j, 200 j/an)

(en kg eq CO2)

Portable (Latitude 5490)199114  (20w)
Fixe (optiplex 7060)1953110  (50w)
Ecran (DELL 24’’)349254  (20w)
Usage (1 an 24h/24)
Serveur (R740 de base)1060200265 (271W)
  1. En parallèle, toutes les actions qui viseront à réduire les achats (parfois inutiles) et par conséquent les déchets résultant de ces équipements seront évidemment vertueuses
  2. La question du traitement des déchets électroniques est complexe. Au niveau des laboratoires il s’agira de se conformer à la législation en vigueur et aux bonnes pratiques (cf ecoinfo.cnrs.fr pour accéder au guide de bonnes pratiques correspondant)
  3. La réduction de la consommation électrique des équipements pendant la phase d’usage et/ou d’expérimentation nécessite de pouvoir accéder à une information (consommation électrique de l’équipement utilisé par exemple) et/ou l’application de simples règles de bon sens (éteindre les équipements non utilisés)
1h de calcul sur CINESA venir
1h de calcul / cœur (xeon) sur IDRIS0,003136 kg eq CO2
1h de calcul / cœur (xeon) dans un mésocentre*Entre 0,00215 et 0,00331 selon les mésocentres (sur la base de 7 mésocentres – moyenne : 0.00279)

* : ce calcul tient compte sur une année du taux réel d’utilisation du mésocentre, de la climatisation et du stockage ; Il est donc normal que les valeurs soient bien supérieures à la consommation directe d’un coeur de calcul. Attention : ce calcul ne tient pas compte de la fabrication des serveurs

  1. Grille d’auto-évaluation

Dans la perspective d’une démarche d’amélioration continue, nous vous invitons à vous interroger à partir du questionnaire ci-dessous :

Politique informatique :

  • Existe-t-il une charte de développement durable et/ou un référent au sein de l’unité ? Si oui, contient –elle un volet consacré à l’informatique ?
  • Disposez-vous d’indicateurs pour évaluer les évolutions ?

Politique liée aux impressions papier :

  • Incitations à réduire les impressions papier (notamment couleur) et plus globalement, sensibilisation/formation des utilisateurs aux bonnes pratiques ?
  • Configuration par défaut en recto-verso ?
  • Suppression des imprimantes individuelles ?
  • Mise en place d’imprimantes collectives à code ?

Politique économie d’énergie :

  • Politique extinction automatique des équipements terminaux en cas d’absence des utilisateurs ?
  • Mises à jour et sauvegarde des postes de travail pendant leur utilisation ?
  • Mise en place de dispositifs mutualisés (espaces de fichiers, serveurs, baies etc.)
  • Achats groupés pour limiter les livraisons ? (avec un impact également sur la réduction de la pollution engendrée par le transport)

Politique économie matière/énergie :

  • Limitation du nombre de terminaux (ordinateur fixe, portable, smartphone, écrans multiples) par utilisateur ?
  • Intégration de critères éco-responsables dans les achats (à noter que c’est déjà le cas dans le cadre du marché matinfo) ?
  • Sensibilisation des acheteurs en leur communiquant les données d’impact CO2 sur tout le cycle de vie des équipements sur les pages qui indiquent les achats possibles.
  • Politique d’augmentation de la durée d’utilisation des équipements et/ou de réutilisation ?

Politique gestion des déchets électroniques :

  • Connaissance de la règlementation en vigueur ? des bonnes pratiques ?
  • L’inventaire du matériel est-il à jour ?
  • Disposez-vous d’indicateurs de suivi ?

Utilisation de la visio-conférence :

  • Incitation à l’utilisation de la visio-conférence (par exemple les services offerts par Renater) en lieu et place des déplacements ? Comment ? [mise en place d’un système de réservation, rédaction d’une documentation, soutien logistique, etc.]
  • Actions de sensibilisation : auprès des utilisateurs ? sous quelle forme ?
  1. Bonnes pratiques / indicateurs[2]
AchatUtilisation “normale”Fin de vie
Poste de travail (fixes, portables, tablettes, workstations)Si achat hors matinfo4, ajouter critères DD[3] : label EPEAT argent, garantie min 3 ans extensible à 5, écran labélisé TCO, alimentation 80 plus niveau gold,
Augmenter la durée des garanties si cela permet d’augmenter la durée d’utilisation de l’équipement
Indicateur : nombre d’unités achetées par an/nombre de personnes
Conseils : adapter les performances à l’usage qui en sera fait sur au moins 5 ans
Prévoir l’extinction des équipements non utilisés (même pour une nuit) / à inclure dans la charte DD
Indicateur : % de machines éteintes la nuit ; âge moyen du parc actif (via outil de gestion de parc)
Conseil : acquérir un wattmètre pour faire des mesures ponctuelles
Maîtriser sortie d’inventaire
Indicateur : âge moyen des équipements à la sortie de l’inventaire
Conseils : l’utilisation d’un logiciel de gestion de parc est très facilitateur
cf fiche pratique DEEE de EcoInfo pour limiter les impacts et respecter les réglementations
ServeursSi achat hors matinfo4, ajouter critères DD :  garantie min 5 ans extensible à 7, alimentation 80 plus niveau platinium
Augmenter la durée des garanties si cela permet d’augmenter la durée d’utilisation de l’équipementFavoriser l’hébergement dans des salles informatiques ou datacenter efficient énergétiquement (PUE < 1,4)
Conseils : envisager la mutualisation de certains services numériques
Indicateurs : consommation totale annuelle des serveurs rattachée à une description succincte des services
Taux d’utilisation moyen des serveurs (pourcentage moyen d’utilisation du CPU, de la mémoire) ?
Maîtriser sortie d’inventaire
Indicateur : âge moyen des équipements à la sortie de l’inventaire
Conseils : l’utilisation d’un logiciel de gestion de parc est très facilitateur
cf fiche pratique DEEE de EcoInfo pour limiter les impacts et respecter les réglementations
ImprimantesIndicateurs : nb de copies / personne,  nb de copies couleur / nb total, coût total des impressions
Conseils : privilégier imprimantes multifonction collectives (avec codes / badges) et proscrire les imprimantes individuelles
Activer le mode recto/verso ; Noir et blanc et brouillon par défaut
Conseils : Maîtriser sortie d’inventaire
cf fiche pratique DEEE de EcoInfo pour limiter les impacts et respecter les réglementations
Collecter les cartouches usagées et les confier à un prestataire agréé (CONIBI)
Petits équipements (claviers, souris, disques durs …) et équipements mobiles (tablettes, mobiles, ..)Maîtriser les achats ; se poser la question “est-ce bien nécessaire ? (bénéfice réel, redondance avec d’autres équipements”Conseils : configurer vos applicatifs pour réduire le nombre de synchronisations à la minuteConseils :
cf fiche pratique DEEE de EcoInfo pour limiter les impacts et respecter les réglementations
Services numériques Conseils :
Messagerie : Ajouter une rubrique sur la bonne utilisation de la messagerie dans la charte DD (Eviter les pièces jointes et les multi-destinataires, supprimer les messages anciens et/ou inutiles, vider les corbeilles…)
Web : suivre les recommandations en termes d’accessibilité (WCAG W3C) et en termes d’impact énergétique et bande passante (ecoindex, ecometer)

[1] Ces chiffres correspondent aux moyennes calculées pour plus de 50 000 voyageurs ayant effectué un déplacement en train ou en avion en 2018 via le marché transport du CNRS.

[2] Vous pouvez trouver sur le site ecoinfo.cnrs.fr (principalement dans les rubriques Thématiques et Ressources) des informations pour aller plus loin ainsi que des conseils et des bonnes pratiques.

[3] Développement durable