Visite Innotec (été 2008)

23 Juillet 2008 – Visite de l’usine Innotec de Lunel – Recyclage des cartouches de toner

Présentation

Basée à Lunel , Innotec est une entreprise certifiée ISO 14001. 87% des déchets reçus (cartouches de toner virgin* vides) sont valorisés. Les cartouches sont triées selon leur référence. L’entreprise détient 60 000 cartouches vides en stock permanent et 15 000 sont recyclées chaque mois pour une capacité pouvant aller jusqu’à 50 000.
Cette activité souffre en France de la mauvaise image des cartouches recyclées d’une part et d’autre part de la concurrence des constructeurs qui préfèrent faire « recycler » leurs cartouches par une association nommée Conibi. Il faut savoir que dans ce dernier cas, les cartouches ne sont pas recyclées en tant que telles, mais détruites avec seulement une valorisation de la matière (recyclage du plastique) ou valorisation énergétique.

Le traitement des cartouches

Innotec propose plus de 350 références accompagnées d’une fiche technique pour chaque produit. L’entreprise reçoit les cartouches chaque jour, elles sont triées pour les classer les par référence. Les cartouches sont ensuite traitées par des opérateurs (cadence : 30 à 40 cartouches/opérateur/jour).
La cartouche est ouverte, le tambour photosensible est remplacé par un neuf puis l’opérateur rempli la cartouche de toner (poudre de noir de carbone). Une fois l’opération terminée, cette cartouche est testée avec une imprimante. Si un défaut dans l’impression est observé, la cartouche est retournée vers l’opérateur qui l’a traité pour un retraitement. Environ 9% des cartouches doivent subir une vérification et environ 0,7% des cartouches sont retournées par les clients en raison de défauts.

Quelques chiffres

En France 15% des cartouches usagées sont recyclées contre 30-35% en Allemagne et 40% aux USA. Il y a peu d’évolution sur le marché car de nombreux constructeurs sont encore opposés au recyclage des cartouches. L’entreprise va être soumise à la directive REACH, ce qui va encore améliorer la fiabilité du traitement réalisé chez Innotec.

(*) les cartouches virgin sont des cartouches n’ayant été utilisées qu’une fois.

Notre avis

Merci à l’équipe d’Innotec pour son accueil. Cette visite nous a permis de visualiser le grand sérieux dont fait preuve cette entreprise tant au niveau du soin apporté à la réalisation des produits qui en sortent, du souci de maintenir un niveau de conditions de travail remarquable ainsi que l’attention apportée à la récupération des divers produits polluants sans préjudice pour le personnel ou l’environnement. Pour autant, il nous a semblé surprenant, dans un souci de vision globale du problème environnemental, que des essais de cartouches ne soient pas tentés sur du papier recyclé (il serait la cause de bourrages). De même, il nous a semblé étonnant que les cartouches ne soient recyclables qu’une fois, mais selon Innotec, trop de pièces seraient à changer et la rentabilité s’en ressentirait. Pour conclure, là aussi, aucun bilan carbone pour cette activité n’est encore disponible.
Enfin, par rapport à la mauvaise qualité des cartouches recyclées qu’on peut trouver sur le marché, il faut noter que l’utilisateur devrait prêter la plus grande attention à ce point. Recycler pour limiter l’impact CO2 devrait rester l’objectif premier ! (gaspiller du papier ou de la matière parce qu’on utilise une cartouche recyclée de mauvaise qualité est une “hérésie environnementale !”.

Liens

Innotec
Conibi
Reach (site anglais)