Fig. 2 Ressources mondiales de lithium

Où en trouve-t-on ?

Les ressources mondiales de lithium les plus importantes sont actuellement identifiées au sud-ouest de la Bolivie, dans le Salar de Uyuni (9 000 000 t). En 2010, de nouvelles réserves de l’importance de celles de la Bolivie viennent d’être rendues publiques en Afghanistan (source New York Times – Juin 2010). Pour donner un ordre d’idée, la surface du Salar de Atacama est d’environ 3 500 km2. Le graphique ci-dessous présente les ressources mondiales de lithium en tonnes (cf. figure 2).

Fig. 2 Ressources mondiales de lithium

Quelques définitions :

(Source USGS – U.S. Geological Survey)

RessourceConcentration naturelle de matériau solide, liquide ou gazeux dans une forme et une quantité telles que les conditions économiques de l’extraction sont actuellement ou potentiellement faisables
Réserve basela part d’une ressource identifiée qui respecte des critères physiques et chimiques minimaux liés à une extraction selon des pratiques de production courantes
RéserveLa part de la réserve base qui pourrait être économiquement extraite ou produite au moment de la détermination

Selon l’USGS, les réserves mondiales s’élèveraient à 13 millions de tonnes (Source USGS, Mineral Commodity Summaries, January 2011). Les principales réserves sont situées au Chili (7 500 000 t), aux Etats-Unis (4 000 000 t), en Chine (3 500 000 t) et en Australie (850 000 t).

Fig. 3 Réserves mondiales de lithium

70% des réserves base mondiales sont issues du triangle du lithium sud-américain situé aux frontières communes de la Bolivie (Salar de Uyuni), du Chili (Salar de Atacama) et de l’Argentine (Salar de Hombre Muerto) (Source : Meridian International Research 2008).

Le Salar de Atacama au Chili constitue la meilleure réserve au monde car produire du lithium à partir de lac salé requiert beaucoup moins d’investissements et d’énergie qu’à partir de minerai. De plus, la concentration et le taux d’évaporation sont ici les plus élevés au monde. Le lithium se trouve dans les 35 premiers mètres de profondeur.

Suite de l’article : combien on en produit ?