1. FSC

En 1993, le World Wide Fund (WWF) créée l’écolabel FSC (Forest Stewardship Council). Cette association d’utilité publique internationale et indépendante s’engage dans le monde entier pour une économie forestière respectueuse de l’environnement et supportable du point de vue social et économique.

Type : II (autodéclaration environnementale) – Mise à jour : 05/2016 – ED

Objet du label

Le FSC promeut une gestion des forêts du monde écologiquement appropriée, socialement bénéfique et économiquement viable. La chaîne de traçabilité du FSC suit les matériaux certifiés à travers le processus de production – de la forêt au consommateur, y compris toutes les étapes successives de traitement, de transformation, de fabrication et de distribution. Seuls les opérations certifiées FSC sont autorisés à étiqueter les produits avec les marques FSC.
Le label FSC fournit ainsi le lien entre production et consommation responsables, permettant ainsi au consommateur d’avoir des décisions d’achat socialement et écologiquement responsables.

Le label FSC repose sur 10 principes pour une gestion responsable des forêts :

  1. Respect des lois et les principes FSC
  2. Droits de propriété, d’usage et responsabilités
  3. Droits des peuples indigènes
  4. Relations communautaires et droits des travailleurs
  5. Bénéfices rendus par la forêt
  6. Impact environnemental
  7. Plan de gestion
  8. Contrôle et évaluation
  9. Maintien des forêts à hautes valeurs de conservation
  10. Plantations

Labels FSC

fsc_100_min.jpgLes produits labellisés “100% FSC” proviennent de forêts qui répondent aux critères environnementaux et sociaux définis par le FSCfsc_mixed_source_min.jpgLes produits labellisés “FSC recyclés” correspondent à la réutilisation de ressources issues de la forêt et utilisent uniquement des matériaux de récupération respectant les standards de la FSCfsc_recycle_min.jpgLes produits labellisés “Ressources mixtes FSC” supportent le développement de la gestion responsable des forêts. Le bois provient de forêts certifiées gérées correctement, des produits contrôlés et/ou des matériaux de récupération

Fiabilité du label

Se fier à un label n’est pas une chose simple, pas plus dans le domaine du papier que dans d’autres domaines. Ainsi, nous avons découvert que des forêts industrielles de monoculture ont été curieusement labellisées par FSC. Un rapport publié par le World Rainforest Mouvement montre comment des plantations du Brésil et de Thaïlande ont reçu la certification FSC alors que les critères de la certification ne semblent pas réunis. Bien que les deux cas étudiés concernent respectivement la production de charbon de bois et la production de bois pour le mobilier de jardin, donc pas directement les TIC, il n’en attire pas moins pour autant notre attention.

Le rapport complet est téléchargeable ici : http://www.wrm.org.uy/oldsite/actor… (WRM, 2003)

Plus de dix ans après ce rapport, il ne semble pas que les méthodes de certification de FSC aient évolué puisque le WRM lance à nouveau un appel pour dénoncer le manque de dialogue entre les populations locales et le développement des plantations d’arbres en monocultures approuvées par le label FSC. Pour en savoir plus : http://wrm.org.uy/actions-and-campa…

Ressource complémentaires