Epeat

Créé aux Etats-Unis par le Green Electronic Council (GEC), l’Epeat (outil d’évaluation environnementale des produits électroniques) est un outil qui permet aux entreprises d’évaluer et de comparer des matériels informatiques en fonction de leurs caractéristiques écologiques.

Type : II (autodéclaration environnementale) – Mise à jour : 09/2015 – ED)

La base de données EPEAT inclut des produits qui ont été déclarés conformes par leur fabricant avec la norme environnementale pour les produits électroniques IEEE 1680-2006.

Produits couverts

  • PC et écrans
  • Équipements d’imagerie
  • Téléviseurs

Note : la certification pour les serveurs est en cours d’élaboration

51 critères pour EPEAT

Pour évaluer les matériels, EPEAT s’appuie sur 23 critères obligatoires et 28 optionnels. Ces critères sont classés dans 8 catégories différentes :

  • réduction / élimination des substances dangereuses
  • choix de composants respectant l’environnemen
  • prise en compte de la fin de vie du matériel dès la conception
  • durabilité du matériel
  • réduction de la consommation d’énergie
  • recyclage
  • implication de l’entreprise dans une démarche de développement durable
  • emballage
  • consommables (pour les équipements d’imagerie)
  • qualité de l’air intérieur (pour les équipements d’imagerie)

En savoir plus sur la liste complète des critères d’EPEAT. (site d’EPEAT en anglais).

Les 3 niveaux EPEAT

EPEAT propose aux fabricants trois labels :

LabelsDescription du label
logo_epeat_goldgold (23 critères obligatoires et au moins 75 % des critères optionnels respectés)
logo_epeat_silversilver (23 critères obligatoires et au moins 50 % des critères optionnels respectés)
logo_epeat_bronzebronze (23 critères obligatoires respectés)

Principale entreprises participant au programme EPEAT : Dell, Fujitsu, Gateway, HP, Lenovo, Nec, Panasonic, Philipps, Samsung, Sony, Toshiba, ViewSonic (liste complète).

Ressources complémentaires :

  • Novembre 2012 : entrée en vigueur de la labellisation des écrans
  • Juillet 2012 : Apple décide de réintégrer EPEAT quelques jours après l’annonce de son retrait. Curieusement, alors que les MacBook Pro Retina semblaient être la cause de ce retrait, ces machines se retrouvent labellisées au niveau gold. D’après EPEAT, les vérifications de conformité de ces machines n’ont pas encore été menées, comme c’est de coutume dans la procédure EPEAT
  • Juin 2012 : Apple décide de se retirer du programme EPEAT. Les nouvelles configurations d’Apple (MacBook Pro Retina) n’entrent plus dans les critères obligatoires préconisés par EPEAT : réparabilité, durabilité, évolutivité et recyclabilité
  • Juin 2011 : EPEAT change ses logos et réorganise son site
  • Août 2009 : la base de données EPEAT permet d’accéder aux équipements pour lesquels les constructeurs ont demandé un agrément par pays
  • Mars 2009 : en 2010, l’IEEE devrait commencer à travailler sur un standard pour les serveurs. Un écolabel EPEAT pour les serveurs devrait voir le jour en 2011
  • Mars 2009 : un groupe de l’IEEE est en train de créer un standard pour les imprimantes et copieurs, et un autre travaille sur les téléviseurs
  • Le site d’EPEAT (en anglais)
  • IEEE Standard 1680 – 2006 (pdf – 77,7 Ko ci-dessous)
  • la base de données des matériels labellisés Epeat