Des déchets électroniques aux ressources!

Cette quatrième conférence s’est inscrite dans le cadre du cycle de conférences thématiques initié le 23 avril à Paris par le groupe EcoInfo. Elle a proposé un regard sur les défis environnementaux des déchets électroniques.


Introduction (video)
  • Carole Charbuillet, Ingénieure de recherche aux Arts et Métiers, membre du GDS EcoInfo
  • Rachel Horta Arduin, Chercheuse à l’IPT de São Paulo (Brésil)

Ressources naturelles métalliques : rare ou pas ? (video)
  • Jean-Pierre Chevalier, professeur et directeur du laboratoire P-2AM au CNAM. Après des études de physique à Cambridge, J-P. Chevalier a intégré le CNRS. Il a dirigé le laboratoire de chimie métallurgique du CNRS et puis a été nommé à la chaire des matériaux industriels au CNAM. Il a également été responsable du département “Sciences Physiques, Ingénierie, Chimie et Energie de l’ANR.
  • Résumé :
    Après une présentation rapide de la situation concernant les métaux courants, la notion de criticité sera développée. A partir d’une classification proposée par l’UE, des cas (par ex Indium, terres rares) seront examinés en détail. En dehors de la disponibilité des ressources, les possibilités de substitution, d’économie d’atomes et le potentiel de recyclage seront abordés. Des contraintes incontournables pour l’approvisionnement en métaux seront identifiées. Celles-ci conduisent au développement d’une économie circulaire.

Ressources minérales pour les TIC: Besoins, modélisation de la production et des réserves (video)
  • Olivier Vidal, directeur de recherche à l’ISTerre de l’Université de Grenoble et coordinateur scientifique d’ERA-MIN. Chargé de mission à l’INSU sur les aspects énergie-matières premières. Géologue-minéralogiste de formation, il s’’intéresse depuis quelques années aux besoins en MP pour la transition énergétique et aux modèles dynamiques pour « prédire » les relations production-réserve-flux-indicateurs économiques des métaux sur le long terme.
  • Résumé :
    Dans un contexte d’explosion mondiale de la consommation en matières premières (en particulier de métaux) et de forte compétition internationale, les secteurs des hautes technologies sont exposés à des risques d’approvisionnement. Parmi ceux-ci, le secteur des TIC et celui de l’énergie ont en commun l’utilisation de « petits métaux » qui sont vitaux pour les technologies en développement et de métaux courants comme le cuivre. De nombreuses études récentes indiquent une possible pénurie de ces métaux à un horizon de 15 à 40 ans. Mais ces estimations sont-elles sérieuses ? Je discuterai en particulier le cas du cuivre et proposerai une approche de type proie-prédateur, utilisée en écologie des populations, pour modéliser le futur de la production primaire et du recyclage, des réserves, du prix et du capital des industries productrices. Ce modèle permet de dégager des tendances qui indiquent que le futur n’est pas écrit dans le marbre…

La réalité de terrain des filières de recyclage des DEEE (video)
  • Pascal Lermechin, ingénieur en Génie de procédés / chimie industrielle, a commencé sa carrière dans la gestion des déchets radioactifs au sein des sociétés SOCODEI et THALES ingénierie et consulting. Il est rentré chez VEOLIA triade en 2001 pour mettre en place et développer l’offre DEEE et en 2008 il est devenu directeur industriel chez PAPREC D3E. Il est également l’un des représentants de FEDEREC au niveau du MEDDE.
  • Résumé : La présentation abordera les thèmes suivants: (i) la réglementation DEEE et les évolutions des décrets, (ii) les types de DEEE ménagers et Pro, (iii) le système individuel pour les DEEE pro, (iv) présentation et organisation de PAPREC D3E en France, (v) le traitement du PAM avec une nouvelle technologie : le smasher, (vi) le traitement des autres DEEE, (vii) la valorisation des fractions : la chute des matières premières, (viii) applications des matériaux recyclés dans des applications nobles.

Innovations dans le domaine du recyclage des plastiques et de leur réutilisation dans les applications mobiles (video)
  • Daniel Froelich, professeur à l’’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers. Il développe une recherche académique et technologique dans le domaine du recyclage et de l’Écoconception avec des entreprises de plusieurs secteurs, notamment dans le cadre de la Chaire ParisTech « Mines urbaines ».
  • Résumé : Face aux problématiques de raréfaction des ressources naturelles et de l’augmentation des gaz à effet de serre, le recyclage des matériaux est devenu un enjeu sociétal important. De nouvelles technologies de tri et de recyclage émergent pour redonner des propriétés intéressantes de ces matériaux et les substituer aux matières vierges. L’objectif de cet exposé est de présenter ces technologies et les premières applications des matériaux recyclés dans des applications nobles.

La valorisation des métaux présents dans les DEEE : enjeux et défis (video)

  • Gerard Cote, professeur à Chimie ParisTech, est responsable de la Chaire ParisTech “Mines urbaines” (soutenue par Eco-systèmes) et porteur-associé de la Chaire ParisTech “Ingénierie nucléaire” (soutenue par AREVA). Il est auteur ou co-auteur d’environ 200 publications et de 170 communications dans le domaine l’hydrométallurgie appliquée à la production et au recyclage des éléments rares ou stratégiques et des actinides.
  • Résumé : Les DEEE constituent un gisement d’éléments rares et stratégiques important, mais encore peu valorisé à ce jour. Les verrous à l’origine de cette situation sont analysés à travers divers exemples et la nécessité de développer des technologies de recyclage innovantes est mise en lumière. Dans ce contexte, un bref panorama des nombreuses pistes de recherche en matière de tri et d’extraction des métaux est présenté et leur potentialité d’industrialisation est discutée.

Prise en compte de nouveaux scénarios de vie des produits pour la conception de produits électroniques durables (video)

  • Peggy Zwolinsky est professeur en conception de produits à Grenoble INP – laboratoire G-SCOP. Ses axes de recherche sont relatifs à l’écoconception de produits, à la conception pour la fin de vie, aux évaluations environnementales des cycles de vie bouclés (remanufacturing, recycling, reuse). Elle a obtenu son habilitation à diriger des recherches en 2007, intitulé : «Conception intégrée de produits durables : De l’écoconception aux nouveaux paradigmes de production et de consommation ».
  • Résumé : Les produits électroniques, de plus en plus nombreux, nous permettent de satisfaire des besoins vitaux et d’améliorer notre bien-être. Mais au-delà des avantages procurés par l’utilisation de ces objets, il est clairement établi aujourd’hui, qu’ils génèrent des impacts sur les milieux naturels. Il nous faut donc construire et formaliser de nouvelles expertises utilisables en conception pour développer des produits plus durables.
    Nous verrons qu’en appliquant le concept d’économie circulaire dès la conception de ces produits, il est possible de répondre à plus de besoins avec moins de ressources et réduire ainsi l’impact environnemental de nos activités. Cela passe par la conception de produits aux matières premières recyclables, mais aussi par des produits remanufacturables, réutilisables ou dont l’usage sera partagé.
Posted in Uncategorized Tagged with: , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*