Un espace web pour faciliter les échanges et les dons

Il existe une solution pratique et (éco)logique pour prolonger la durée de vie des matériels dont on a plus l’usage: le don (ou l’échange, ou la revente…. à un prix d’occasion bien sûr). En effet, de nombreux organismes, laboratoires, écoles, associations… dont les moyens sont parfois faibles pourrons exploiter pour leurs besoins le “vieux serveur” que l’on vient de remplacer. Nous ne parlerons dans cet article que du don (ou échange), en voyant les outils utilisables pour le faire savoir et les démarches administratives à accomplir. Les autres possibilités (Vente, Recyclage par les constructeurs ou autres filières) sont traitées dans un autre article.

Faire connaître son projet de don ou d’échange

Pour cela, il faut bien sûr d’abord faire connaître ce que l’on souhaite donner (ou échanger) et la Bourse de matériels développé par le CNRS permet de diffuser son annonce facilement et aussi de recevoir celles des autres en s’abonnant aux “alertes e-mails”.N’hésitez pas à diffuser ce lien le plus largement possible dans vos réseaux pour qu’il deviennent ainsi une référence fiable et utile.

Cependant, une fois que receveur et donneur sont en contact, il faut encore passer quelques étapes administratives que nous allons résumer ici pour vous aider et faciliter cette démarche. En effet, en pratique, pour le matériel professionnel des services de l’état, il faut faire attention à un certain nombre de points.

Quelques Règles Administratives

  1. Les cessions (ou transfert) de matériel doivent êtres portées à la connaissance du service financier et comptable de la délégation (ou du service administratif de l’organisme concerné) dont dépend le laboratoire ou le service.
  2. Dans les échanges à l’intérieur d’un même organisme (en tout cas, c’est le cas au CNRS) ou si le matériel a plus de 5 ans, il n’est en général pas nécessaire d’impliquer les domaines. Par contre, d’autres règles s’appliquent si l’on sort d’un don interne ou si les propriétaires du matériel sont multiples (achat sur plusieurs sources de crédits). La encore, la DR (ou le représentant administratif dans les autres organisme) pourra vous guider pour ces démarches administratives.
  3. Des consignes spécifiques sont résumée pour le CNRS sur la note (également accessible sur le site d’échange et/ou contacter votre Délégation Régionale, ou votre référent administratif pour valider la possibilité et les étapes administratives à régler,
  4. Localement, sortir le matériel de l’inventaire et conserver la trace du receveur (coordonnées du laboratoire qui réceptionnera le matériel, …)

Conclusion

Si l’idée du don est relativement simple, les démarches sont parfois un peu plus difficiles et il faut parfois vaincre certaines résistances. N’hésitez pas à partager avec nous tous les points qui peuvent faciliter cette idée, nous ferons évoluer cet article pour les intégrer.

Didier Mallarino

Didier Mallarino, Ingénieur de Recherche au CNRS est en charge de l'informatique de l'antenne Toulonnaise du laboratoire MIO au sein de l'OSU Pythéas.

Posted in Obsolescence Tagged with: