Les impacts environnementaux

Deux des quatre ACV de PC fixe étudiées ne considèrent qu’un seul impact, à savoir le réchauffement climatique pour l’ACV du PC japonais et la consommation d’énergie pour l’ACV de Williams.
Seules les ACV du PC coréen et du PC chinois ont considéré, dans leur étude,  plusieurs catégories d’impact et ce sur toutes les phases du cycle de vie. Ce sont d’ailleurs les seules à avoir suivi les principes ISO 14040 d’ACV :

PC chinois (Eugster et al, 2007)

  • Phases : pré-fabrication (matériaux et sous-composants), production (assemblage & packaging), distribution, utilisation, fin de vie ;
  • Classes d’impact : Epuisement des ressources naturelles (ADP), potentiel de réchauffement climatique (GWP), écotoxicité (ET), toxicité humaine (HT), acidification (Acid), dégradation de la couche d’ozone (ODP), oxydation photochimique (POCP), eutrophisation (Eut).

PC coréen (Choi et al, 2006) :

  • Phases : fabrication/assemblage, distribution, utilisation, fin de vie ;
  • Classes d’impact (méthode Eco-indicator’99):
    Changement climatique, consommation de ressources, effets
    respiratoires, acidification, eutrophisation, occupation des sols,
    effet cancérigène, écotoxicité ;
  • Catégories de dommage (méthode Eco-indicator’99, version hiérarchique) :
    Santé humaine, Qualité de l’écosystème, Ressources.

Aussi, nous appuierons-nous principalement sur ces deux études d’ACV pour analyser plus en détail les impacts environnementaux des PC fixes.

Article rédigé en mars 2010 par Morgane LE FOLL
révisé par Françoise BERTHOUD

Posted in Analyse de Cycle de Vie PC fixe Tagged with: